GoPro aime repousser les limites : plus le terrain est accidenté, plus l’image est déjantée, meilleure est la prise de vue. Mais nous nous sommes aperçus qu’il existait un lien direct entre les difficultés rencontrées et les secousses ressenties. Autrement dit, plus la prise de vue est difficile, plus l’image est instable. Pour le modèle HERO7 Black, nous avons confié à l’équipe la mission de supprimer les images tremblantes, et c’est ainsi que la fonctionnalité HyperSmooth a vu le jour. Voici un aperçu de la fonction HyperSmooth par Maxim Karpushin, ingénieur sénior en algorithmes.

Il existe deux méthodes pour stabiliser une vidéo : la méthode physique et la méthode électronique. Au moment de la conceptualisation de HERO7 Black, plutôt que d’apprendre aux utilisateurs à procéder à une stabilisation physiquement, nous voulions trouver un moyen d’améliorer la fluidité des images en interne, autrement dit électroniquement. C’est ce projet qui est à l’origine de la création de la fonction HyperSmooth, une nouvelle technique de stabilisation qui analyse les mouvements bruts de la caméra et les transforme en mouvements stabilisés.

Avec HyperSmooth, tout est une question de mouvement. Cette fonction analyse de manière proactive les mouvements en temps réel pour que la marge de stabilisation disponible soit utilisée au mieux : éliminer les secousses indésirables tout en conservant le sujet souhaité. Combinée à notre algorithme propriétaire de correction d’obturateur roulant, elle permet à HERO7 Black d’offrir une stabilisation parfaite sans le redoutable effet jello. Pour garantir le bon fonctionnement de HyperSmooth, nous avons également augmenté la puissance de la puce GP1 (introduite dans HERO6 Black) et ajouté 1 Go supplémentaire de mémoire SDRAM.   

 

La stabilisation d’image électronique en bref

HyperSmooth est entièrement électronique. Le fonctionnement de la stabilisation d’image électronique consiste à recadrer un petit fragment du bord du cadre pour atténuer le mouvement de la caméra. Cette partie recadrée est aussi appelée « marge de stabilisation » ; la marge de stabilisation de GoPro est d’environ 5 %.

Comparée à d’autres techniques de stabilisation, la stabilisation d’image électronique présente trois atouts majeurs.

  • Il n’y a pas d’élément mobile. Ce qui signifie que votre caméra GoPro est toujours aussi résistante, étanche et robuste qu’auparavant. Un avantage de taille puisque les stabilisateurs d’image optiques peuvent être facilement endommagés.
  • Les fréquences élevées sont compensées (quasiment) instantanément. Les stabilisateurs mécaniques peuvent avoir des difficultés à gérer les fréquences élevées du fait des limites mécaniques inhérentes. Les moteurs ne sont pas en mesure de réagir suffisamment rapidement pour compenser, alors que la stabilisation d’image électronique fonctionne à la vitesse de la lumière (à peu de choses près).
  • La stabilisation d’image électronique fonctionne partout. Sous l’eau ou dans l’espace ? Elle fonctionnera quand même ! Là encore, les stabilisateurs mécaniques peuvent avoir des difficultés à gérer un environnement visqueux (à savoir l’eau) ou l’absence de gravité, qui s’applique aussi bien dans l’espace que lors d’une chute libre.    

Trucs et astuces pour la fonction HyperSmooth

Voici quelques exemples de bonnes pratiques qui vous aideront à tirer pleinement parti de HyperSmooth.

  • Zoom avant pour les activités accompagnées de fortes secousses. Vous sacrifierez peut-être un peu de champ de vision, mais vous obtiendrez en retour une marge de stabilisation plus importante. HyperSmooth utilise le zoom comme marge de stabilisation supplémentaire. Souvent, un zoom très faible (10-15 %) suffit pour augmenter sensiblement la capacité d’atténuation du mouvement. De plus, la perte de champ de vision est à peine visible.
  • Encore un peu plus de marge en mode linéaire. Sur le même principe, le mode linéaire amplifie la fonction HyperSmooth grâce à une marge de stabilisation intrinsèquement plus importante comparée au champ de vision large. Par ailleurs, les lignes droites restent droites.